L'histoire de Jarcieu est plus riche qu'elle n'y parait...

En 1996, un livre "le Petit Paris " a vu le jour grâce aux longues recherches d'un groupe de Jarcieurois interessé par cette histoire locale. Le livre n'existe qu'en peu d'exemplaires mais vous pouvez l'emprunter à la bibliothèque si vous le voulez.

Un événement important pour le village s'est déroulé en 1912 :

La comédie Française s'est déplacée de Paris pour jouer "ELECTRE" D'Alfred Poizat dans le parc situé en face du château.
C'est grâce à l'initiative d'un jarcieurois, Victor Magnat, sociétaire du théâtre Sarah Bernhardt, que les plus grands artistes de la capitale se produisent le 8 septembre 1912 à Jarcieu.
Le projet aurait pu échouer sans l'idée lumineuse d'un jarcieurois, désirant resté anonyme, proposant d'aménager un théâtre de verdure dans l'actuel "clos Poncin".
Le travail fut exécuté en un temps record tandis que les cafés (très nombreux à l'époque) faisaient les provisions de lard, poulets et pommes de terre pour accueillir en bons dauphinois le "gratin" de la capitale.
Ainsi, après le public parisien, celui de Jarcieu et de la proche région allait découvrir les talents de l'enfant du pays, Victor Magnat.
Les journaux en parlèrent longuement, dans toute la France. Une foule énorme s'est déplacée, une trentaine de voiture (beaucoup pour l'époque) amenant les riches soyeux de Lyon, ou le charbonnage de St Etienne, Grenoble.
Ce fut donc une belle réussite et une grande fierté pour les habitants du village.
Suite à cet événement, les jarcieurois ont longtemps surnommé Jarcieu "le petit Paris". . .